Collège d'Arbaud et Lycée Stéphane Hessel
Cité Scolaire
Vaison la Romaine
 

Intervenants Musique

BIOGRAPHIE
DES INTERVENANTS MUSIQUE
AU COLLÈGE DE VAISON
Opéra :
- Historiens / Musicologues : François CASTANG
- Metteurs en scène : Nadine DUFFAUT
- Scénographes : Emmanuelle FAVRE
- Éclairagistes : Philippe GROSPERRIN
- Costumières : Katia DUFLOT
- Musiciens : Hélène BLANIC, Musiciens de l’OLRAP
- Chanteurs lyriques : Franck LICARI, Emmanuel TRENQUE
- Chargé de production : Paulin REYNARD

Musique traditionnelle :
- Collectionneur : André GABRIEL
- Groupes : Ensemble Vocal Comtadin

Caritatif :
- Chanteuse : Hélène PALUMBO

Musiques actuelles :
Musiciens chanteurs : Nathalie et Jeff CORALLINI

BAO-PAO : Jean SCHMUTZ


François CASTANG
  • Métier : Récitant, musicologue autodidacte, ancien producteur à Radio France Musique (pendant 25 ans).
  • Biographie :
    • Partagé depuis près de quinze ans entre son activité de producteur à Radio France Musique et celle de récitant au théâtre et à l’opéra, François CASTANG, l’homme de radio, a su prouver sa volonté et sa capacité à transmettre sa passion pour la musique : dans ses émissions de radio, la mise en valeur des interprètes (“Les Démons de Midi” ou “Musiques en France”), les rencontres avec des fervents mélomanes (“Comme de bien entendu” ou “À portée de mots”) et l’écoute respectueuse mais sans mièvrerie de ses invités, en sont la preuve.
    • Il débute sa carrière de producteur à France Musique en 1984 (il présente l’émission "C’était Hier" en alternance avec Georges BOYER et anime, depuis 1996, l’"Avant-Concert" de l’Ensemble orchestral de Paris), François CASTANG commence, sous l’impulsion d’artistes interprètes, une autre carrière, originale et consacrée exclusivement à des oeuvres musicales incluant la voix parlée. C’est en effet à l’initiative de Christian IVALDI et Gérard CAUSSÉ qu’il fait ses débuts de récitant à Epinal dans le Carnaval des Animaux de Camille SAINT-SAËNS, sur le texte de Francis BLANCHE, le 17 avril 1993. Quelques semaines plus tard, il se produit à la Grange de Meslay, avant de se rendre à Prades à l’invitation de Michel LETHIEC ; puis Jean-Claude MALGOIRE lui offre une carte blanche de trois programmes autour du mélodrame à Tourcoing et Rachel YAKAR lui propose de participer à son dernier spectacle "Rêves de Voyages".
    • Imposture ? Sans doute. Car rien ne le préparait véritablement à monter sur un plateau et à partager les risques des artistes musiciens. Ce sont eux, d’ailleurs, qui firent le premier pas vers « l’homme de studio » pour tenter de le transformer en « homme de scène ». L’appel fut trop fort pour résister, et depuis maintenant près de quinze ans, François CASTANG partage son temps entre ces deux activités complémentaires.
      Au plaisir du grand répertoire dans lequel la voix parlée est mise en valeur par le compositeur s’ajoute tout un travail consacré aux montages, mêlant la littérature et la musique, permettant par jeux de miroirs, de mettre en valeur ces deux disciplines.
      Depuis décembre 2009, François CASTANG se consacre exclusivement à son activité de récitant.
    • Son répertoire couvre aujourd’hui plus de trois siècles de musique, de BIBER à la création contemporaine (HERSANT, GUILLOU, CASTÉRÈDE...), ainsi que des réalisations autour de thèmes alliant littérature et musique. François CASTANG a enregistré des oeuvres de BIBER, CASTÉRÈDE, DEBUSSY, GUILLOU, HAYDN, POULENC, RAVEL, STRAVINSKY.
    • Aujourd’hui, il présente des concerts avec l’Orchestre National de France, à Paris à l’Opéra Comique, au Théâtre des Champs-Elysées, ...
  • Interventions au collège de Vaison :
  • Liens : Photos, Biographie, Article de presse, ...
  • [Haut de page]

    Nadine DUFFAUT
    Nadine fait la mise en scène : début de l'opéra "La Vie Parisienne"
    • Métier : Metteur en scène, chanteuse, chef de choeur, pianiste, peintre...
    • Biographie :
      • Née à Boulogne-sur-Mer, Nadine DUFFAUT obtient une maîtrise de musicologie en Sorbonne, où elle aura pour maîtres Messieurs CHAILLEY et DUFOURCQ, ainsi qu’Huguette DREYFUS.
        Elle fréquente parallèlement la classe de chant de Camille MAURANNE au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
        Elle est successivement chef de chant à l’Opéra de Rennes, chef des Chœurs à l’Opéra-Théâtre d’Avignon, dont elle dirigera également la Maîtrise. Elle crée sa propre école d’art lyrique (« Vocal Académie ») où elle signe ses premières mises en scène (La Grande Duchesse de Gerolstein, La Chaste Suzanne, Les Noces de Jeannette, Le Médecin Malgré lui, La Périchole, Les Travaux d’Hercule, La Fiancée du Scaphandrier, L’Amour Masqué et Orphée aux Enfers).
      • C’est en 2003 qu’elle signe sa première mise en scène, Tosca en Avignon, reprise à l’Opéra de Vichy et à Limoges.
        Suivront la Traviata (Avignon, Massy, Metz, Vichy, Toulon et Reims), Carmen (Avignon et Shanghai), Le Nègre des Lumières (Avignon), Manon (Avignon, Nice, Reims, Massy et Hong-Kong), Les Pêcheurs de Perles (Avignon, Tours, Metz, Toulon), Cendrillon (Massy), Le Dernier jour d’un condamné (opéra de David et Roberto Alagna) à l’Opéra de Debrecen (Hongrie), dont la création scénique a été réalisée sous l’égide du Festival Opera Competition with Mezzo Television. Ce spectacle a par ailleurs obtenu le Grand Prix de la meilleure production et mise en scène de ce Festival selon le vote des spectateurs et téléspectateurs. Mireille LARROCHE invitera Nadine DUFFAUT en 2006-2007 pour présenter une soirée OFFENBACH à la Péniche-Opéra et à l’Opéra-Comique.
      • Elle a également mis en scène I Capuleti e i Montecchi (Avignon et Tours), La Vie Parisienne (Toulouse, Avignon, Marseille, Toulon, Reims, Saint-Etienne, Nice), La Fille du Tambour Major (Nice, Toulon et Avignon), La Mousquetaires au Couvent (Avignon et Opéra Royal de Wallonie), Ciboulette (Avignon, Reims, Toulon), La Chauve-Souris (Avignon) et La Mélodie du Bonheur.
        Les Chorégies d’Orange l’ont invitée en 2008 pour Carmen, et en 2010 pour Tosca.
        Puis Manon à Vichy, une nouvelle production de Carmen à Debrecen, Avignon, Reims et Massy (2011), et Tosca à Avignon, I Capuleti e i Montecchi à Reims en 2012. Otello à Marseille (2013) et aux Chorégies d’Orange en 2014.
      • Parmi ses futurs engagements, citons Madama Butterfly aux Chorégies d’Orange en 2016.
    • Interventions au collège de Vaison :
      • Année scolaire 2013-2014
      • Année scolaire 2016-2017
    • Liens : Classique en Provence.
    [Haut de page]

    Emmanuelle FAVRE
    Conférence : Emmanuelle FAVRE 16/03/2010
  • Métier : Scénographe, maquettiste, décoratrice.
  • Biographie :
    • Emmanuelle FAVRE est née à Avignon le 30 mars 1969, elle fait ses études d’Architecture d’Intérieur et de Scénographie à Paris et, en 1995, obtient un Diplôme de l’Ecole supérieure des Arts et Techniques dans ces deux disciplines.
    • On peut dire que c’est un cheminement logique qui a conduit Emmanuelle FAVRE au métier de scénographe. Son père était musicien et toute son enfance a baigné dans le milieu artistique. Elle voulait plutôt devenir architecte et faisait des stages aux Chorégies pendant ses vacances. Elle est attirée par tous les aspects du monde du spectacle, et, parallèlement à son travail à l’op&éra, elle collabore avec des maisons de production.
    • Opéra
      • Elle collabore avec Nicolas JOËL pour les scénographies du Chapeau de Paille d’Italie au Théâtre du Capitole à Toulouse, de La Bohème en juillet 2000 au festival de Macerata, de AidaRoméo et Juliette, et Otello créés respectivement en 2001, 2002 et 2003 aux Chorégies d’Orange. Toujours à ses cotés en septembre 2003 elle signe les décors de la Flûte Enchantée à la halle aux grains.
      • Elle collabore avec Eric VIGIÉ pour Cosi Fan Tutte, La Serva Padronna, La Canterina, La Voix Humaine, Les Adieux de Marcel LANDOWSKI, Le Revenant à la Zarzula à Madrid et signe à ses cotés les décors des Mousquetaires au Couvent créés au mois d’avril 2001 à l’Opéra de Nice et l’année suivante au théâtre du Capitole.
      • Aux côtés de Charles ROUBAUD, elle signe les décors de Bérénice d’Aberic MAGNARD en 2001, d’Elektra en 2003 à l’opéra de Marseille, en décembre de la même année de Samson et Dalila au théâtre du Mariinsky à Saint-Pétersbourg, et les décors de la Veuve Joyeuse en février 2005.
      • Aux côtés de Nadine DUFFAUT, elle signe les décors de La Fille du Tambour Major, de Tosca en avril 2003 en Avignon et de La Vie Parisienne au théâtre du capitole en 2004 et du Nègre des Lumières en 2005. Cette complicité les réunira une nouvelle fois, en 2007, au Théâtre Antique d’Orange, pour une Carmen sobre et dramatique. Soucieuse de respecter le mur dans son intégralité, Emmanuelle travaillera le sol : « c’est lui qui figurera la sécheresse et l’aridité de l’Espagne, la lumière éclatante et l’ombre, la vie et la mort, avec des espaces définis par les éclairages et les accessoires ».
      • Aux côtés de Pierre MÉDECIN, elle signe les décors de Pelles et Mélisande à la Scala.
      • Et début 2006, elle signe les décors de La Canterina et du Directeur de Théâtre à l’opéra de Lausanne.
    • Théâtre : Elle signe les décors de La Fièvre des Années 80 aux Folies Bergère en 1998, Tu me squattes en janvier 2000 au Tristan Bernard, l’année suivante Entrez, Entrez et en 2004 Voltaire Newton.
    • Danse : Elle signe les décors du ballet de Toulouse-Lautrec, chorégraphie de Margo SAPPINGTON à la Halle aux Grains. À l’opéra d’Avignon, elle signe les scénographies de GisèleCendrillon en 2002 et La belle au bois dormant en 2004.
    • Concert : Elle collabore aussi avec des maisons de production pour lesquelles elle coordonne les décors des concerts de « Michel SARDOU » à Bercy 1998, de « Johnny HALLYDAY » au Stade de France 1998. En 2004, elle signe les décors de « Yannick NOAH » en concert à Bercy, de Bénabar au Palais Omnisports de Paris Bercy et en 2005 les décors de la comédie musicale « Attention mesdames et messieurs » aux Folies Bergères.
  • Interventions au collège de Vaison :
  • Liens : ...
  • [Haut de page]

    Katia DUFLOT
    Danièle BARRAUD, costumière, nous présente sa passion des costumes, ses choix pour cet opéra et prête aux élèves son cahier avec les esquisses originales et des étoffes de tissus...
  • Métier : Costumière.
  • Biographie :
    • Katia DUFLOT crée ses premiers costumes en 1986, à l’Opéra de Marseille, aux côtés de Jacques KARPO. Cette Parisienne signera pour l’Opéra de sa ville d’adoption les costumes des oeuvres les plus diverses, couvrant un répertoire du XVIIIème au XXème siècle. Elle a également travaillé pour les Arènes de Vérone, le Forum Grimaldi de Monte-Carlo et le Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg (Turandot, La Traviata, Samson et Dalila, Ariadne auf Naxos).
      Ces dernières années, elle crée notamment les costumes d’Elektra, Il Trovatore, La Veuve Joyeuse, Sampiero Corso, Lucia di Lammermoor, Die Walküre à l’Opéra de Marseille, de Lakmé et Ariadne auf Naxos au Festival de Spoleto (Etats-Unis), de Nabucco au Teatro Regio de Parme et à la Fenice de Venise, du Nègre des Lumières à Avignon, de Rigoletto à Lausanne, Avignon et Marseille, de Carmen à Ljubljana, de Manon à Nice et Marseille, Traviata à Avignon.
      En 2009 et 2010, l’Opéra de Marseille lui confie les costumes d’Il Pirata, Manon Lescaut, The Saint of Bleecker Street. Elle se rend à Charleston pour La Cenerentola. Katia DUFLOT a conçu les costumes de Nabucco et d’Aida présentés au Stade de France en 2008 et 2010.
      Projets : Il Trovatore à Avignon et Marseille, Cléopâtre à Marseille.
      Participations aux Chorégies d’Orange : Aida 1995, Turandot 1997, Norma 1999, Don Carlo 2001, Nabucco 2004, Aida2006, Il Trovatore 2007, Carmen 2008, Tosca 2010 et Aida 2011.
  • Interventions au collège de Vaison :
  • Liens : ATEC, ...
  • [Haut de page]

    Hélène BLANIC
  • Métier : Pianiste, chef de chant
  • Biographie :
    • Après un Premier Prix de Piano, Solfège, Lecture à vue, au Conservatoire d’Orléans, Hélène BLANIC est engagée comme pianiste accompagnatrice au CNIPAL de Marseille (Centre de Formation Lyrique) puis comme Chef de Chant à l’Opéra d’Avignon, Monte-Carlo, Compiègne, Dijon,…

      Depuis 1992, elle travaille régulièrement à Radio-France avec des chefs d’orchestre tels que : Marek JANOWSKI, Charles DUTOIT, Jeffrey TATE, Kent NAGANO, Alain GUINGAL, Myung-Whun CHUNG, …

      Elle est également invitée en tant que chef de chant dans de nombreux théâtres et festivals lyriques français (Chorégies d’Orange, Académie du Festival d’Aix-en-Provence, Opéra National de Paris).
      Pianiste lors des master-class d’artistes de renommée internationale (Régine CRESPIN, Gabriel BACQUIER, Yvonne MINTON, Elisabeth VIDAL), elle est sollicitée par ces derniers pour accompagner des récitals lyriques, notamment de jeunes artistes.

      Son répertoire de prédilection est l’opéra français mais ses nombreuses connaissances linguistiques (allemand, italien, anglais) lui ont permis d’aborder un nombre important d’ouvrages lyriques.

    • Distinctions :
      - 
  • Interventions au collège de Vaison :
    • Mardi 21/01/2014 puis /06/2014
  • Liens :
  • [Haut de page]


    Franck LICARI
    Franck LICARI explique comment projeter sa voix
  • Métier : Chanteur lyrique baryton-basse, danseur, comédien, assistant de mise en scène
  • Biographie :
    • En 1986, Franck LICARI débute à l’école départementale du Thor. Après avoir chanté pour le noël du conseil général, il est remarqué par Nadine DUFFAUT qui lui présente Évelyne BRUNNER, professeur de chant au CNIPAL à Marseille. Après plusieurs années de danse, il est engagé en 1987 comme danseur au centre phocéen du spectacle pour une tournée nationale. En 1989, profitant de son service militaire qu’il effectue au Choeur de l’armée française, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.
      Durant ces quatre ans d’études, il suit des cours dans la classe de Nicole BROISSIN pour la scène, James SPARROW pour la danse, Bernard BROCA pour l’art lyrique, Isabelle ROSENFELD-ABOULKER pour la formation musicale, Georges WERLER pour le théâtre, Peter GOTTLIEB, Emmy GREGER et Anne-Marie RODDE pour le chant.
    • En 1992, il fait ses débuts à la Péniche Opéra dans La Lacune de E.IONESCO. Puis l’Opéra Royal de Liège, l’opéra d’Avignon, de Toulon, de Nancy, de Reims, de Metz, de Lausanne, de St Étienne, de Montpellier, de Lille, de Massy, le Capitole à Toulouse, le Théâtre des Champs-Élysées à Paris, etc... sont les maisons où il a joué une multitude d’opéras, comédies musicales et opérettes.
    • C’est en août 2000, revenant dans son pays natal la Provence qu’il devient l’assistant à la mise en scène de Nadine DUFFAUT pour La fille du tambour major, Ciboulette, La veuve joyeuse et dernièrement assistant et soliste rôle d’Urbain dans La vie parisienne d’OFFENBACH...
    • Riche de cette expérience, il se promet de signer prochainement sa première mise en scène.
    • En 2010, il crée le groupe vocal LEZ ARTS RUGISSANTS, composé d’un pianiste, d’un chef de choeur et de huit chanteurs. Enfin, aimant faire partager ses passions, il donne également des cours de technique vocale.
  • Interventions au collège de Vaison :
    • //2013
  • Liens : Blog
  • [Haut de page]

    Emmanuel TRENQUE
  • Métier : Chanteur lyrique, chef de choeur
  • Biographie :
    • Titulaire du DNESM (Diplôme National d’Etudes Supérieures Musicales) de Direction de Chœur du CNSDM Lyon, Emmanuel Trenque a étudié le piano, l’accompagnement, le solfège, l’harmonie et le chant au conservatoire de Toulouse.
    • En 2000, il est nommé chef de chœur et responsable des études musicales de l’Ensemble vocal de l’Institut des arts et musiques sacrés de Toulouse (IAMS) où il dirigera, entre autres, le Requiem de Maurice DURUFLÉ, la Petite Messe solennelle de G.ROSSINI, la cantate Sécheresses de Francis POULENC, la cantate BWV 21 de J-S. BACH, la Deutsche Messe - Messe allemande - de Franz Schubert. Il sera à la tête de cette formation pendant 3 saisons. Entre 2001 et 2003, il a travaillé au Théâtre du Capitole comme chef de chant invité (La Veuve Joyeuse de Franz LEHáR et Le Petit Ramoneur de Benjamin BRITTEN) mais aussi pianiste répétiteur des chœurs durant 4 mois. En 2003, il est engagé en qualité de chef de chant stagiaire au Centre de formation lyrique de l’Opéra de Paris où il travaille notamment avec Janine REISS, Teresa BERGANZA, José Van DAM. Il remporte en 2004 le Prix Bösendorfer au Concours international du Belvédère (récompensant le meilleur chef de chant). Ce sont alors ses débuts de chef de chant pour les plus grandes maisons parisiennes (Opéra national de Paris, Théâtre des Champs-Élysées, Opéra-Comique) avant d’être invité à rejoindre le Grand Théâtre de Tours en septembre 2004 comme chef de chant.
    • Depuis 2005, Emmanuel Trenque est le chef de chœur de l’Opéra de Tours. Il y dirige régulièrement l’Orchestre symphonique de la Région Centre-Tours, en fosse (The Rape of Lucretia - Le viol de Lucrèce - de BRITTEN, MOZART de Reynaldo HAHN) mais aborde aussi le répertoire symphonique et l’oratorio. Il participe à la création contemporaine avec HomoXerox (opéra de Claude LENNERS) et La sortie Égypte (oratorio de Jean-Luc DEFONTAINE, dont il est le dédicataire), deux œuvres qu’il crée à Tours. Par ailleurs, il renforce et perfectionne la participation du chœur aux concerts scolaires, pour le jeune public, dans les hôpitaux, dans les maisons d’arrêt dans un très large répertoire allant des grands chœurs d’opéras, aux musicals de Broadway, et crée en 2009 un concert, en tournées, intitulé « Musique pour les Bêtes … pas trop bêtes ! ». Il assure également la direction musicale de la Maîtrise de l’Opéra de Tours depuis 2007 (Carmen de BIZET, Die Zauberflöte - La flûte enchantée - de W.A. MOZART, Mireille de GOUNOD, Tosca de PUCCINI) avec notamment la création scénique de l’opéra pour enfants La Malle Magique de Pierre UGA. Avec le chœur et la maîtrise de l’Opéra de Tours, il prend part, comme responsable des études chorales, à l’enregistrement de l’opéra de Déodat de Séverac Le Cœur du Moulin, pour Timpani. Il est fidèlement invité au Théâtre des Champs-Élysées comme chef de chœur et assistant à la direction Musicale (Falstaff de Giuseppe VERDI et Cosi fan tutte de MOZART en 2008, Semele de HAENDEL en 2010). Il est aussi appelé à assurer la coordination chorale et l’assistanat de Myung-Whun CHUNG aux Chorégies d’Orange pour La Traviata de VERDI en 2009. (Ses activités professionnelles lui ont permis de collaborer avec Michel PLASSON, Myung-Whun CHUNG, Jean-Yves OSSONCE, Alain ALTINOGLU, Jean-Christophe SPINOSI, René JACOBS, Thomas HENGELBROCK, Evelino PIDÒ, Jean-Claude CASADESUS, Paolo ARRIVABENI, Christophe ROUSSET.) En juin et septembre 2011, il a dirigé l’OSRC-T en région (dans un programme HONEGGER, DVORAK, HAYDN) et sera coordinateur choral et assistant à la direction musicale aux Chorégies d’Orange pendant l’été 2011 (Aïda et Rigoletto) puis pour le projet pédagogique en 2012-2013. Il sera à l’Opéra de Massy en décembre 2011 comme Chef de Chœur invité pour Il Barbiere di Siviglia et conduira à plusieurs reprises le Requiem de MOZART en mai 2012 en région Centre. Emmanuel TRENQUE est l’arrière-arrière-petit-fils d’Amédée GASTOUÉ, compositeur, professeur de chant choral et musicologue.
    • Distinctions :
      - 2003 : Prix d’accompagnement du CNR de Toulouse
      - 2004 : Prix Bösendorfer du Concours International du Belvédère à Wien (Autriche), récompensant le meilleur Chef de Chant
      - 2011 : Diplôme National d’Etudes Supérieures Musicales (DNESM) de Direction de Chœur du CNSMD Lyon
  • Interventions au collège de Vaison :
  • Liens : Wiki
  • [Haut de page]

    André GABRIEL
  • Métier : Philosophe, collectionneur, musicien virtuose, musicologue, provençal dans l’âme, bref un personnage vrai et unique !
  • Biographie : The museuman !
    • Titulaire de plusieurs médailles d’or (alto, flûtet-tambourin, musique de chambre, histoire de la musique), André GABRIEL est devenu professeur de galoubet/tambourin aux conservatoires nationaux de région de musique de Marseille (13) et d’Avignon (84) depuis 1981... Il possède en outre à son actif de nombreux prix internationaux :
      - Premier Prix du Concours International d’Instruments traditionnels solistes de ROODEPORT (Afrique du Sud - 1987)
      - Premier Prix du Concours International d’Instruments traditionnels solistes de LLANGOLLEN (Pays de Galles - 1990)
      - Diplôme du Festival de SOSNOOVIEV (Pologne)
      - Prix d’Honneur au Concours International de Musique (Gil GRAVEN)
      - Prix Spécial du jury au IVè Concours International Biennal de Musique de Chambre de Paris (U.F.A.M.).
    • Musicien, tambourinaire, carillonneur, André GABRIEL s’est produit dans de nombreux concerts en Europe, en Amérique Latine, en Afrique, au Japon et aux États-Unis. En compagnie de sa femme, Marie-France ARAKELIAN, il donne des récitals de tambourin et piano dont le répertoire est d’inspiration savante et populaire, ancienne ou contemporaine.
      Avec l’ensemble des Tambourins de Provence, il présente un répertoire mêlé de tradition populaire et de nouvelles créations. L’objectif : faire évoluer le répertoire du galoubet tambourin sans l’apport d’autres instruments. Professeur de musique traditionnelle aux conservatoires de Marseille et d’Avignon, ce musicien enseigne le galoubet-tambourin à plusieurs dizaines d’élèves.
      Enfin, musicologue, organologue et philosophe, André GABRIEL est également un grand collectionneur. Outre son impressionnante collection rassemblée autour du galoubet-tambourin (instruments, ouvrages, iconographie), il est propriétaire de plus de 2500 instruments du monde, qu’il présente très régulièrement en expositions, complétées de conférences et de concerts. Et plus de 10 mètres linéaires de partitions ...
      L’originalité d’André GABRIEL est qu’il ne se contente pas du savoir écrit, livresque, oral, ou scolaire en général, mais sait proposer un point de vue concret sur ce qui sert à s’évader, rêver ou fabriquer du sacré... Son but, c’est de participer à élever le niveau de savoir des gens, leur faire découvrir sa passion, à leur donner un esprit critique, bref à les ouvrir ... avec une petite touche d’humour, toujours, de bon goût bien sûr !
      Conseiller artistique et animateur au Festival de Martigues depuis plus de 20 ans.
      Majoral du Félibrige depuis 2007, il a fait faire une cigale avec un tambourin (cigalo de Lar).
      Résumons : "Philosophe, collectionneur, musicien virtuose, musicologue, magicien, provençal dans l’âme, bref un personnage vrai et unique !"
    • Ses instruments : André GABRIEL possède plus de 2500 instruments du monde entier. En ce qui concerne les instruments provençaux, il possède 60 tambourins (et donc 60 massettes), plus de 300 galoubets, un petadou, uno cabreto, plusieurs toun-toun, des frestèu, des tricaneto, des krousmata, ...
    • Discographie : Plus de 20 disques à son actif...
      • 10 albums avec le groupe des Musiciens de Provence (chez Arion)
      • 1 CD sur "Vielle et ?" où il joue de la musette de cour (chez Verany, vers 1988) (> 4 Diapasons).
      • 2 CDs avec l’ensemble Taller-Zyriab de Séville (Pris du Ministère de la Culture espagnol, 1990)
      • 1 CD avec l’Ensemble Méditerrannéen (avec Pedro ALEDO)
      • "Le galoubet-tambourin - Musique d’hier et d’aujourd’hui" - France-Provence, produit par Ocora-Radio France, distribué par Harmonia Mundi (1995).
      • "Les fêtes d’Hébée" de Rameau avec William CHRISTIE (Erato, 1996)
      • L’art du galoubet-tambourin provençal édité par Arion.
      • "Noël nouvelet" (Empreinte digitale)
      • A participé au disque de Stefan MANGANELLI : "Pantai de mèu" (2001)
      • + Plusieurs vidéos dont "L’Aventure du souffle", CRDP de Nice
      • "PLANTEVIN et Tambourins" (DVD, Ed. Croupatas, 2006)
      • "Musiques au pays des cigales" (DVD, Ed. LUGDIVINE - Lyon, 2007) Réf. 7684
      • "Opéra Carmen, projet scolaire" (DVD, Ed. Ventoux-TV, 2007)
      • "Lou galoubet enfada" (DVD, Ed. Ventoux Musique, 2009)
    • Bibliographie :
      • "Hymne à la musique ; Voyage autour des instruments de musique du monde" (Collections André GABRIEL, Ed. Regards de Provence, 2005) : images 92 à 160. ISBN : 2-914374-11-9
      • Méthode pour galoubet-tambourin
  • Interventions au collège de Vaison :
  • Liens : Blog Parpaioun, Page de l’Arcade, Collectionneur, Catalogue Sirventes, Ballade, Duo avec sa femme : Marie-France ARAKELIAN, ... (Et aussi : Les cloches et le temps musical, Musique de western, BidasoaFolk, Livre, Homologue !, ... )


  • André GABRIEL jouant du cor.


    [Haut de page]

    Paulin REYNARD
  • Métier : Musicien, provençal dans l’âme, chargé de production à l’opéra de Marseille
  • Biographie :
    • Musicien, tambourinaire, percussions, galoubet-tambourin, spécialiste de l’opéra, Paulin REYNARD s’est produit dans de nombreux concerts en Europe et en Afrique.
    • Depuis mai 2015 : Directeur de production aux Chorégies d’Orange
    • 2013 à 2015 : Chargé de production à la direction générale de l’Opéra municipal de Marseille
    • 2012 et 2013 : Gestionnaire de production audiovisuelle à l’Opéra national de Paris
    • 2011 à 2013 : Stagiaire à la direction de production des Chorégies d’Orange
    • Discographie :
      • "Opéra Carmen, projet scolaire" (DVD, Ed. Ventoux-TV, 2007)
      • "Lou galoubet enfada" (DVD, Ed. Ventoux Musique, 2009)
      • "Opéra Tosca, projet scolaire" (DVD, Ed. Ventoux-TV, 2010)
      • "La vie parisienne, projet scolaire" (DVD, Ed. Ventoux Musique, 2011)
    • Bibliographie :
      • Méthode pour galoubet-tambourin
  • Interventions au collège de Vaison :
  • Liens : Site perso
  • [Haut de page]

    Hélène PALUMBO
  • Métier : Chanteuse, actrice.
  • Biographie :
    • Hélène PALUMBO est auteur-compositeur-interprète, comédienne mais aussi auxiliaire de vie. Elle n’est pas l’une ou l’autre mais tout cela à la fois. Elle dit d’ailleurs à ce propos : « Je ne fais pas un chemin d’artiste mais un chemin de vie. »
      C’est son expérience en tant qu’auxiliaire de vie et le fait d’avoir été touchée familialement qui motiva son engagement pour le don d’organes et qui lui a inspiré ce projet « Le don de soi » qu’elle développe et finance.
    • Les premiers pas d’Hélène sont des pas de danse qu’elle fait dès l’âge de 7 ans au Conservatoire National de Musique d’Avignon, ville natale où elle grandit et vit toujours aujourd’hui. Son attachement particulier à cette ville lui fait souvent dire qu’elle a le sentiment d’être née au bon endroit. Si depuis sa plus tendre enfance la danse reste sa passion, elle comprend très vite que son enseignement trop strict ne lui permet pas de s’épanouir pleinement. 
      En 1985, la reprise de "La Flûte enchantée" par Kiméra la fascine et c’est avec ce titre qu’elle participe à ses premiers concours de chant. Elle a alors 14 ans. Sa rencontre avec Maxime BARTHÉLÉMY, auteur - compositeur et accompagnateur des concours de chant, est déterminante puisque c’est sur ses conseils qu’elle rentre cette même année à l’Ecole Départementale de Musique du Thor où elle suit des cours de théâtre et de chant, option classique et comédie musicale, sous la direction de Danielle LIBIEZ. 
      Dès 1989, elle est lauréate du concours national de chant de l’UFAM à Paris et du concours de chant lyrique de Béziers. Ses premiers prix lui permettent de répondre à un membre du jury du concours de chant national Mozart à Paris qui lui demande où elle prend ses cours de chant, que le Thor est bien sur la carte et qu’elle en est fière. Cette formation lui permet de participer à de nombreux spectacles donnés à l’Auditorium du Thor notamment : "Autour d’Alfred de Musset", "Lully Molière" et "Les mariés de la Tour Eiffel" de Jean COCTEAU. Elle est Madame Mère dans "Tistou les Pouces Verts", opéra pour enfant d’Henri SAUGET et Maurice DRUON, et surtout Mireille dans l’adaptation théâtrale du poème de Frédéric Mistral au Festival de Pierrelatte en 1991. La critique est unanime, elle ne joue pas le rôle, elle est Mireille. 
      En 1991, après audition, elle est retenue par Jacques KARPO pour faire partie des renforts de choeurs d’"Aïda" à l’Opéra de Marseille et tient les premiers rôles dans plusieurs opérettes données en périodes estivales dans la région PACA et Aquitaine et ce jusqu’en juillet 2002. 
      Son talent de comédienne la conduit en 1993 dans les studios de télévision. Elle est tout d’abord coach de Jacques PERRIN, Brigitte FOSSEY, Georges CORRAFACE… sur le plateau du "Château des Oliviers". Elle joue ensuite dans plusieurs réalisations cinématographiques et audiovisuelles dont "Le Hussard sur le toit", "Le mas Théotine", "Sous le soleil", "Une femme d’honneur"… et participe à de nombreux films publicitaires notamment pour le Japon. 
    • Parallèlement, elle travaille depuis 1994 avec des auteurs – compositeurs, mais c’est sa rencontre avec son partenaire (qui est aussi auteur) dans l’opérette "Là-haut" en 1999, qui va être déterminante car il va lui donner l’envie de se remettre à écrire et à composer, chose qu’elle fait depuis l’âge de 8 ans. Elle trouve en la personne de Sandrine TARRAZONA-ABAD, amie de longue date et pianiste – accompagnatrice au Ballet Marie-Claude PIETRAGALLA de Marseille, la partenaire idéale pour la création de ses chansons. Elle interprète publiquement ses premières chansons lors du Festival du Film de Regain à Saignon en 2000 et devant l’enthousiasme du public, renouvelle l’expérience avec un premier concert à la salle Tino Rossi aux Pennes Mirabeau, le 6 mai 2001. Cette même année, le Festival de Saignon lui offre la possibilité de se produire en tant qu’artiste confirmée. 
      Chanter, danser et jouer la comédie, c’est son rêve d’enfance et elle le fait maintenant depuis 25 ans. De la Comédie Musicale à la variété, de l’Opérette à la chanson, tous les styles sont abordés. 
      C’est en Octobre 2002, lors du Festival de Beauvais "En découvrance" où elle est finaliste (5ème sur 250 auteurs – compositeurs – interprètes), qu’Hélène croise le chemin de Raphaël SANCHEZ, chef d’orchestre – arrangeur qui a notamment travaillé pour Charles AZNAVOUR, Enzo-Enzo, Julia MIGENES… ses précieux conseils se révèlent importants pour la réalisation du projet d’Hélène. Ce spectacle original, empreint d’un univers bien à elle, est également destiné à devenir un support audiovisuel permettant le démarchage auprès des professionnels. 
      Durant l’année 2003, elle écrit et compose de nouvelles chansons et met en place une équipe de musiciens. Jean-Pierre ABED s’occupe de l’arrangement des chansons et de la direction musicale. Le cabaret "Le Rouge Gorge", en Avignon, lui ouvre grand ses portes et lui offre le lieu idéal pour la réalisation de son projet. Willy WATTEBLED, metteur en scène, qu’elle connaît depuis 15 ans, la met en scène. Différents sponsors et amis lui offrent robes, maquillage, coiffure, savoir-faire, graphisme, ... lui permettant le spectacle "Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous" ou l’histoire d’une femme qui a choisi de vivre sa légende personnelle. 
    • Depuis, la création d’un site Internet a vu le jour, ainsi que de nouveaux concerts et un nouvel opus « Avignon ». La légende continue… 
  • Interventions au collège de Vaison :
    • //2013
  • Liens : Site pro, Le Don de Soi
  • [Haut de page]

    Jazz / Rock : Nathalie et Jeff CORALLINI
  • Métier : Intermittents du spectacle, musiciens et chanteuses de jazz, de rock, de variétés, de musiques actuelles.
  • Biographie :
    • Bassiste, guitariste, chanteur, chanteuse...
    • Jeff CORALLINI a enregistré plus 30 albums avec différentes formations : jazz, rock, variété, musique traditionnelle, ... Il accompagne actuellement Natasha St PIER, Michèle THOR, Jeane MANSON, ...
  • Interventions au collège de Vaison :
    • 04/12/2012
  • Liens : MySpace Jeff CORRALINI, Radio.
  • [Haut de page]

    Jean SCHMUTZ
  • Métier : Ingénieur, inventeur du BAO-PAO, instrumentiste.
  • Biographie :
    • Marseillais, ingénieur des Arts et Métiers, accordéonniste et flûtiste, Jean SCHMUTZ est à l’origine de la création, en 1992, de "La Puce à l’oreille", une association dont le but est de permettre à des handicapés d’accéder à une pratique instrumentale, alors qu’ils ne peuvent plus jouer sur des instruments courants. Il invente alors un instrument fonctionnant avec un laser : le BAO-PAO.
  • Interventions au collège de Vaison :
    • //2013
  • Liens : Maoamano, La Puce à l’Oreille
  • [Haut de page]
    Cité Scolaire Collège d'Arbaud et Lycée Stéphane Hessel – rue Marcel Pagnol - 84110 Vaison la Romaine – Responsable de publication : M. HERMSDORFF, Proviseur de la cité scolaire
    Dernière mise à jour : samedi 21 octobre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille